Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
Des mots à ton image...

Des mots à ton image...

Des mots à ton image...

Les artistes sont glorieux, jusque dans la mort qu’ils transcendent, comme l’eau d’une rivière, jamais la même, mais toujours là, qui chante ou gronde, du mouvement de la vie qui passe et se continue.

Il y a dans l’Univers cette minuscule part de Soi qu’on doit rendre à son infinie nature. C’est peut-être là le sens du mot liberté, déployer notre Essence absolue, malgré la rigidité de notre expérience humaine si relative.

Quand l’alignement des trois régions du Cœur (Âme, Esprit et chair) est accompli, alors on vit en paix la relation à l’autre.

L’Amour revient à son intemporalité, décharnée du temps des heures qui lui pesaient, vidée de ce trop plein d’Ego que la séduction suppose de romantisme aux hommes avides. Soudain, l’Amour est consacré et avec lui, notre âme resurgit du fond des abysses hier si profondes et inconnues.

Aimer, c’est donner à rester, mais c’est aussi permettre de partir, puisque tout se sépare en ce Plan. En Amour Conscient, dès ici et maintenant et sans attendre l’au-delà, les distances ne comptent plus, seule l’indifférence ou l’oubli éloignent. L’Amour devient une connexion de Présence totale, calme et sans peur, qui échappe aux lois du temps. Ce n’est qu’un au revoir, comme dit la chanson. Ce n’est qu’un au-revoir, sur ce plan, mais dans l’autre, l’Amour ne connaît aucune rupture.

Les vrais bonheurs ne s’expriment pas. Ils ne tiennent dans aucun de nos mots étriqués. Ils sont l’état authentique de Soi, sans début ni fin. Il faut n’être pas heureux pour le dire et l'écrire. Les gens heureux, sont comme les papillons : ils se contentent de voler, de virevolter au soleil, voilà leur vrai et plus authentique sourire.

Les gens heureux n’ont plus besoin d’écrire … ils n’ont plus rien à écrire. La Pleine Conscience est Silencieuse, en Soi comme en Tous. On ne communique que sur l'imperfection. Quand la Perfection est là, on communie sans un mot, on la partage dans un état de béatitude égale et absolue. Le dire, c’est encore ne pas l’être tout à fait. L’être, c’est ne plus le communiquer jamais, puisqu’il n’est plus nécessaire de contrer la mort, ni en la niant, ni en la retardant. On ne fait plus que savourer l’éternité de l’évidence qui est là.

Un jour, ces mots n’ont plus besoin d’encre, ils sont l’état d’âme en Toi et en Tous, qui résonne en chacun même en amont, pourvu qu’on soit sensible. Alors, le but est proche. Un jour, tu n'es plus une image, tu reviens à l'essence sans projection. La vérité redevient inexprimable.

 

Chris le Gardien. Mars 2020.

La vie ne peut être comprise qu'en remontant à sa source première.
Cette source est à jamais douce et sans fin.

Swâmi Râmdâs.

Il est des gens qui n'embrassent que des ombres ; ceux-là n'ont que l'ombre du bonheur.

William Shakespeare.

C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.

Albert Einstein.