Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
Ça me parle …

Ça me parle …

Ça me parle …

Chaque matin, je suis comme arraché à la Matrice et forcé de rejoindre les basses régions de la terre noire, monde perdu qui parfois se cherche encore. Alors je baille et tente de me réveiller, pour donner à la Vie et à tous, un peu de mon regard original et beaucoup de moi-même.

Alors j’écris avec les mots de l’Amour qui coule en moi, sans forcer. Juste entendre le bruissement de la Vie passer au travers soi et se répandre. L’Amour, ça s’écrit avec tout son corps et beaucoup d’âme.

Le mot littérature a je ne sais quoi de trop mécanique et doctoral à mon goût. Je lui préfère les mots désordonnés que le Cœur seul cultive, comme ces fleurs qui poussent dans les jardins anglais. Et s’il fallait fuir l’ordre pour comprendre son chaos ?

 

Qu’importe la rose qui flétrit

Pourvu qu’elle ait été

Parfumée, désirée

La trace

D’une passion de rose

Qu’on hume et aime

Pour notre plaisir et l’Harmonie

De ces petites choses

Qui passent

Comme nous-mêmes.

 

La Paix est à portée d’âme.

Ne dites plus “Paix à son âme”, l’âme va toujours bien, rassurez-vous. C’est le Mental qui doit trouver la Paix, s’apaiser par la reconnaissance de son âme justement, avant de succomber à la guerre des Hommes et de ceux-là même qui ne croient qu’en les armes qu’ils retournent contre elle et donc contre eux-mêmes.

Il faudrait se passer des mots, n’être unis que par la vision du Cœur. Alors, il n'y aurait rien à faire de plus que sourire, sentir la profondeur de l’Amour qui habite chaque chose et chaque être. Ce n’est pas une utopie, mais ici et maintenant, par-delà notre patiente et trop souvent douloureuse vocation, le chaos ne nous divise plus.

Mais comprenons bien que rien ne s’impose de l’extérieur. Ne comptons pas sur le Fatum ou les autres pour nous mener vers l’unique Vérité qui nous recompose. La paix et ses moyens ne se transmettent pas, pas plus qu’on apprend à aimer avec des méthodes ou des formules … l’expérience fait mûrir notre Cœur de Lumière. Un jour on est éclairé par son éclat. C’est tout. Il n’y a pas d’effort, en cela, à produire. Ce sont vos efforts profanes qui vous ont éloigné de cet état Sacré. La densité de la matière booste la légèreté de notre âme. Il faut des millions d’années et d’incarnations pour se comprendre et pour renaître à soi en ce fugace, mais éternel instant.

Faut-il avoir eu mille vies, pour apprendre à en aimer un peu une seule ?

Il ne s’agit plus de comprendre ni d’être compris, domaine de l’intellect et de la raison pratique finale. Cette époque est révolue. Il faut désormais entendre et sentir, domaine de l’intuition de la création ultime.

Il n’y a pas d’orgueil dans la créativité, il n’y a que de la Magie et du partage de Joie. Seul l’Ego divise ; l’âme rassemble sur le Plan qu’elle a su re-connaître, malgré lui.

Il y a si peu d’espace entre Soi et nous. On le croit abyssal et il suffit pourtant de prendre conscience de l'étroitesse de l'espace-temps et de sentir vibrer "en Soi" l'intensité infinie de notre âme, en Présence" pour nous retrouver, pour faire jonction avec notre vraie nature illimitée. L’infini tient dans la main.

En réalité, plus nous rentrons en nous et plus nous élargissons notre Conscience du Sacré jusqu’à n’être plus qu’Un au milieu du multiple. Nous ne sommes plus égarés en pièces ou en poussières hors de Soi. L’espace et le temps ne nous trompent plus et nous puisons par-delà nos barrières notre oxygène spirituel qui réveille l’âme et lui ouvre tout le champ oublié de sa Sublime et éternelle respiration. Le Sublime est à la portée des Cœurs ouverts.

 

Un jour tu sauras

Qu’il n’y a que toi pour savoir

Et te voir

Tel que tu Es

Et n’as jamais cessé d’être.

Si ce jour est maintenant

Qu’importe hier ou demain

Tu auras rejoint

Ta propre éternité

Entre deux matins

Tu es l’infini

À l’étroit dans ce corps si petit.

 

Il y a tant de fragilité dans notre part d’infini qui foule la terre ferme. Notre âme à nue est souillée en ce monde par la plus insignifiante des salissures et pourtant, quoique fragile, elle ne sera jamais affaiblie. Votre âme est toujours en Paix. Cessez de lui faire la guerre !

Je vis un sommeil profond entrecoupé de la cacophonie des Hommes. Et je me réveille alors, lourd de la violence fatiguée d’une société qui m'exhorte à l'agitation permanente et vaine, à laquelle je ne veux plus répondre que par les mots du Silence. Tout coule, tout glisse alors sans plus aucune disharmonie, ni douleur, ni passion démesurée. Tout coule, tout glisse de notre Paix et de nos joyeux mouvements spontanés du Cœur.

Il n’y a pas deux façons de voir la Beauté, il n’y en a qu’une. La dualité peut nous perdre, mais l’Unité nous rassemble en une évidence, totale et absolue, qui est la Beauté même … tout aussi indiscutable qu’elle est inexprimable, inexplicable par les grossiers personnages. On ne peut que sentir sa résonance Sacrée derrière ses courbes tracées et pour sentir, il faut un Cœur ouvert et une âme disponible qui l’entende.

Beaucoup se reconnaissent par affinités d’éveils et de Cœurs. Les évidences ressenties par fulgurations n’ont pas besoin de mots. Elles sont une expérience extra-sensorielle de l'éveil, par-delà les limites de nos incarnations et habitudes.

L’évidence ne laisse pas le choix ; l’évidence est la liberté suprême de ne plus avoir le choix.

Ça me parle…” : voilà une sublime phrase qui est résilience avec le Vrai, le Beau et le Juste et donc Soi-même, que nous avions mis de côté trop de temps avant de nous rencontrer au détour d’un Silence ultime, d’une résonance soudainement pleine de sens Premier. “Ça me parle…”. Moi, les mots du Silence, je les dis sans parler. Voilà le plus beau mouvement de l’âme, qui coule de toute éternité.

 

 

Chris le Gardien janvier 2020.

La sagesse consiste à simplifier sa vie, à la dépouiller de toutes nos inutilités.

Jacques-Yves Cousteau.

Le savoir du cœur ne se trouve dans aucun livre et dans la bouche d'aucun professeur, mais il grandit en toi comme la graine verte sort de la terre noire.

Carl Gustav Jung. Le Livre Rouge.

La foi est l’œil de l'esprit, l'amour est la sève du cœur."


Alfred Auguste Pilavoine.

Connaître, ce n’est point démontrer, ni expliquer. C’est accéder à la vision.

Saint-Exupéry.

L'intuition est une vue du cœur dans les ténèbres.

André Suarès.