Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
Comment me retrouver?

Comment me retrouver?

Comment me retrouver?

- Comment me retrouver?

 

- Cesse de te chercher.

En te cherchant, tu dévies de la Voie.

Sois ce que tu Es,

Sois Cela et rien d'autre.

Sois tout ce qui te traverse.

Sois tout et tu seras,

Ici et maintenant

Mouvement et immobile Présence.

 

Il n'est pas d'autre voie vers Soi

Que celle du Cœur immortel.

Sauf identification

Séparation

Arrachement à Soi,

Qui nous éloignent.

 

Tout le monde ne peut rester physiquement près de nous

Nous ne pouvons pas faire rentrer la terre entière dans notre Cœur

Seuls les cieux sont infinis!

Renoncer, se séparer, voilà le corolaire du temps,

Mais en pleine conscience nos retrouvailles d'âmes

On sait qu'elles sont inévitables

Car l'Infini fonde l'Amour

Malgré le temps et les gens qui passent.

 

Voilà pourtant l'incroyable espoir

De la Foi :

Accueillir l'Amour,

le laisser jaillir de Soi,

Reconnaitre cette vibration en l'autre,

En Soi!

Tous les Soi intriqués

Comme des âmes-sœurs

En retrouvailles.

Que de joies, n'est ce pas?

 

Ne sois plus mon inconnue, toi, mon âme,

Ose te mettre à nue.

Ose l'immortalité que tu mérites, dans ta sublime Présence.

Ici-bas, les corps sont les vaisseaux de nos âmes.

Nous sommes les explorateurs de galaxies lointaines.

 

Enflammons nos papilles

Et faisons voler nos papillons.

 

Le désir est notre carburant, il faut en brûler beaucoup

Pour quitter la terre ferme.

J'aime les danses d'âmes qui suspendent le temps

Qui rythment nos jours et nos nuits

Par la douce mélodie de l'Amour

Qu'on apprend à reconnaître.

 

Il n'est que 2 innocences,

Pour se reconnaître et s'entendre.

 

Le lâcher prise des communions sacrées

Ne connaît rien du mal des Hommes :

Proximité éclatante et réciproque

De chacun des humains avec Soi-même,

Seule la Lumière les éclaire et les ré-Unit vraiment.


 

Réconciliante avec tes blessures

Ton âme est plus grande que tout le mal qu'on a pu te faire

En cette vie ou en d'autres.

Pardonne à ceux qui sont dans l'imperfection.

Cette faiblesse, qui était encore la tienne il y a si peu de temps.

Pardonne à tes moments de fragilité.

Ils te préparent au meilleur de toi-même.

Supporter ses faiblesses,

C'est vivre en confiance d'un cycle qui nous transforme

Seul le chemin du pardon nous libère.

Le III ème Reich prônait la perfection... est-ce que la perfection est une vertu?

Rien n'est moins sûr...

La Vulnérabilité est la seule chance de notre Force.

 

Seul le rêve pardonne à la Vie, tout ce qu'elle n'a pas su être.

Toute Beauté naît avec nous, mais meurt à cause nous.

Garde toujours ton Cœur à vif.

La Lumière se passe et ne se retient pas

Il faut beaucoup d'espace disponible en soi pour l'accueillir :

Il faut tout l'Univers.

Hauteur et profondeur, sont à la croisée du Soi recouvré.

 

Celui qui ne sait pas rêver, n’a pas tout l’espace disponible en Soi.

Il n’a pas trouvé la porte étroite

Qui donne accès aux champs infinis

Il se cantonne au possible et à l’impossible

Versions duelles de lui-même

Par si limitantes et limitées.

 

Des rêves, comme s'il en pleuvait.

Cette joie qui surgit du fin fond des temps,

Est bien plus forte

Que nos ternes perceptions mentales.

 

La vie ici- bas n'est que l'exception

de notre pouvoir créateur illimité.

Mais elle est la Beauté même

Quand l’œil ose y percevoir

Ce qu'il ne voit pas.

 

L'Essen-Ciel

C'est le mouvement conscient de toute Présence,

Qui se confond à l’immobile Présence du Tout,

Quand tu es revenu

Au centre de qui tu Es

Dans l'Axe du Tout.

 

Laisse la vie déployer tes deux ailes pures.

Sans elles tu n'es rien qu'un trophée sur un mur.

 

En cette Vie,

Je remonte le courant de ma calme Présence,

Comme jadis j'étais emporté

Par le torrent furieux de mon absence.

 

La réponse-Unité n'inclue plus aucune question.

Elle est claire-Conscience.

Elle n'a plus besoin de miroir.

Elle est la Source vibrante

Qui rayonne et habite l'infini feu de Vie.

L'évidence ne connait rien d'autre

Que son propre influx.

 

Tu Es un rêve éveillé

Loin du cauchemar endormi

Qu'ils t'ont fait si longtemps croire.

Tu Es la simplicité qui jaillit du complexe,

L'Unité qui solutionne le problème de la duplicité.

Ne rends pas leurs coups aux cauchemars

Mais rend les couleurs à tes rêves.

Tu Es le seul endroit qui s'habite

Où que tu Sois

tu Es dans le Monde

Et le Monde est en Toi

Tu Es Ici et ailleurs,

Mais tout est là pourtant

Dans ton Cœur

Puisque tu Es

et que tu n'as jamais cessé d'être

Ce Cœur même.

Comment continuerais tu à chercher ailleurs

ce qui est déjà en Toi?

Celui qui cherche, ne trouve rien.

Ne cherche plus

Ce que tu abondes déjà.

Tu Es bien au-delà

de ce que tu cherches

Bien en deçà

De ce que tu trouves

Tu Es ce Mystère

qui ne s'explique pas.

 

Les années passent,

Mais la flamme ne se consume plus.

Voilà ce que la Foi fait jaillir, de constance,

De confiance et de Force ;

Tout le Sacré magique concentré dans un cœur,

Qui ne cède plus aux tentations hostiles

Des ténèbres et des faiblesses faciles.

 

La vibration dépasse les formes

En les fondant cependant toutes.

Tu Es la (bête) de somme de tous les possibles

Mais aussi et surtout,

Le minotaure qui s'extrait de son dédale.

 

Chris le Gardien.

Il existe une voie pour s’évader, mais elle ne s’étend ni vers l’Est, ni vers l’Ouest, elle est toute intérieure. Si vous suivez cette voie mystérieuse, votre vie extérieure changera inévitablement de face.

Paul Brunton - La réalité intérieure.

Oser être soi dans un monde où la plupart joue un rôle, voilà l'élégance d'une conscience courageuse."

Franck Moreau.

Votre vocation se trouve là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent.

Aristote.

Le regard ne s'empare pas des images, ce sont elles qui s'emparent du regard. Elles inondent la Conscience.

Franz Kafka.

Tu peux te plier à toutes sortes de pratiques spirituelles, si dans ton cœur tu n'es pas capable d'amour pour tous, tu ne progresses en rien.

Chandra Swami Udasin.

J’ai été un chercheur et j’en suis toujours un, mais j’ai arrêté d’interroger les livres et les étoiles. J’ai commencé à écouter l’enseignement de mon âme.

Rûmî.