Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
Ce que je suis...

Ce que je suis...

Ce que je suis...

Je suis Chris le Gardien. Un homme ordinaire ancré dans un monde normal, mais qui marche et vole depuis toujours, les yeux chargés d’étoiles. L’Essen-Ciel n’est pas qu’un mot, c’est une Vision qui perce la couche superficielle des choses.

J’ai depuis très jeune été porté par cette Évidence, mûri depuis de longues années par l’au-delà des données immédiates de la conscience, animé par cette Source, à laquelle l’enfant que j’étais se confiait de façon spontanée, en entendant des sons Silencieux et harmonieux, que personne ne voulait entendre, ou si peu de monde alors. C’était là, offert à la portée de ce Cœur original, non encore recouvert par l’épaisse glaise du confort et des habitudes profanes, celui qui était encore préservé des armures et des barreaux d’adultes. J’avais l’intuition de l’Invisible Unité, et l’Invisible pour les autres, était parfaitement tangible pour moi. Je ne faisais que lui prêter mon regard, ma sensibilité, mes mots pour l’exprimer avec humilité, pour lui donner corps. J’étais malgré moi, ou grâce à moi, devenu l’interprète de cette Source que je ne nommais pas encore.

Je ne savais pas ce que le mot « canaliser » signifiait. Pour être honnête, ce mot est venu très tardivement à moi. Car il est difficile d’admettre que nos propres écrits soient influencés par une Source qui ne provienne de notre propre génie, de même qu’il est parfois difficile de distinguer entre nos créations propres et les influences extérieures et discrètes de nos guides.

Vers l’age de 12 ans, j’ai commencé très naturellement à crayonner des centaines de pages de ces intuitions, au travers 350 poèmes, avec une fluidité de forme et de fond qui surprenait mon entourage mais qui ne m’étonnait pas. Rien de ce que j’écrivais ou peignais alors ne me choquait, moi qui tout petit avais été baigné dans ce monde subtil, notamment lors de projections astrales spontanées qui furent mon quotidien lors de ma toute prime enfance.

Les 40 années qui suivirent furent une série de synchronicités et de rendez-vous avec la face tangible de ce que j’appelle aujourd’hui l’Essen-Ciel, la Source de Soi, au travers des rencontres exceptionnelles et des méditations de Pleine Conscience qui m’ont toujours confirmé la Beauté de nos origines célestes, mais sans jamais expliquer l’inexplicable, sans jamais intellectualiser l’inexprimable, sans jamais se mettre en avant, juste en le passant anonymement par des mots, les plus propres à le traduire. Ces guides me confirmaient d’ailleurs chaque fois ces vérités – lors de lectures ou de signes incontestables – pour m’encourager sur cette voie. Je n’étais ni fou, ni orgueilleux, même si parfois mon Mental tentait de me dérouter et de me faire raccrocher l’approche purement matérialiste. J’ai d’ailleurs toujours conduit parallèlement une carrière professionnelle normale et une vie familiale en préservant ma « folie intérieure ». J’étais au milieu de tous, en veille, et toujours reconnu, au travers cette armure, de toutes ces âmes en quête que je croisais. Et ma vie durant, malgré l’uniforme pesant de la vie profane, je n’ai eu de cesse de communier avec eux, ressentant la compatibilité de nos espérances communes, ces frères et sœurs qui ont aussi intimement re-connu cette Lumière si intense et qui boivent à la même Source. Comme il est doux de ne pas se savoir seul.

Je suis un « Passeur », dans la pure tradition orale des passeurs de lumière. L'humble artisan des mots à traduire l'invisible. Mes canalisations et méditations sont des rendez-vous avec ceux et celles qui cherchent à éclairer leurs régions sombres. Encore faut-il se remettre en question et oser se rebeller contre ses préjugés et conforts établis qu’on croit être le vrai jour. Mais qu’importe le temps qu’il faut. Nous avons tous un jour le désir de voler. Alors on rencontre la grâce des oiseaux et des papillons. Alors on rencontre, en Soi et par soi-seul, au milieu de nos semblables, l’Infinie Beauté.

Les symboles et les rites ne tentent pas une approche d’Ego à Ego, mais de Cœur à Cœur, de Soi à Soi dans le grand Soi du Monde recomposé. Voilà l’originalité des intuitions partagées : ne pas se sentir seul, et res-sentir l’Extra-ordinaire, en ne le banalisant plus, en ne le réduisant plus en un outil d’orgueil, mais en le rendant Intime et Évident, pour Soi et envers tous ceux qui l’approchent, sans en tirer un quelconque profit personnel.

C’est cette Source dont se nourrissent les poètes, les peintres, les illuminés et donc tous ceux pour qui le monde est autre chose qu’un rocher matériel à rouler sans fin au milieu des souffrances d’une vie absurde. L’Amour est sans condition. Il est la pure Lumière en substance, il est le non-Duel qui transparaît par le Cœur, il est le rayonnement qui redonne au monde sa Lumière primordiale.

Peu importe qui je suis ! L’important est de re-connaitre l’Essen-Ciel que je passe, au travers les masques de nos vies matérielles.

Mes guides, mais aussi mes intuitions profondes, ont foi en la Force de ces mots, témoins de la Lumière Originelle commune et trans-missions que je partage au plus grand nombre. 

Ne plus rien définir : voilà la Voie. Ces mots ouvrent votre Voie, ils ne la ferment pas.

BizZen à vous.

 

 

ClG. 2019.

La Lumière s’invite parfois, se reçoit toujours mais ne s’impose jamais. Voilà bien l’Essen-Ciel !

Chris le Gardien.

Ce que je suis...