Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
Mise au point sur les Flammes Jumelles : Mythe ou réalité?

Mise au point sur les Flammes Jumelles : Mythe ou réalité?

Mise au point sur les Flammes Jumelles : Mythe ou réalité?

A la suite de ma méditation en deux parties "aux confins de Soi" il m'a paru nécessaire de mettre en parallèle mon dernier texte et le phénomène d'attraction entre âmes jumelles, pour clarifier définitivement les zones d'ombres à ce sujet.

La théorie des flammes jumelles a fleuri en effet sur internet à une vitesse inquiétante, et elle me semble devoir être passée au crible de notre pleine Conscience, afin d'y décrypter la part du vrai et du faux qui s'y cache.

J'estime donc de mon devoir d'éclairer nos esprits sur ce phénomène, et d'apporter quelques précisions essentielles sur la nature des âmes. Ces mécanismes doivent être connus. C'est le fondement élémentaire de tout l'apprentissage, auquel nous sommes toutes et tous soumis, au cours de nos réincarnations successives.

Les rapports entre les Moi (émois) sont la base du développement personnel. On se frotte, on s'aime, on se déteste, on s'attire, on adhère ou l'on fuie. La relation entre les personnes, complète celle entre les choses. Le monde n'est rien d'autre que les rapports aux choses et aux êtres, auxquels on s'adapte en permanence en nous identifiant à eux, ou en nous alignant sur Soi-même. Cet alignement est le but de toute migration: converger vers Soi.

Pour résumer les grands aspects du phénomène des dites "âmes jumelles", largement repris par tous ceux et celles qui témoignent à ce sujet ou font office de guides ou d'accompagnants, on peut le synthétiser ainsi :

Elles proviendraient d'un même noyau, et seraient séparées l'une de l'autre, dès leur "naissance d'âme", chacune emportant avec elle, la caractéristique opposée des pôles Yin et Yang, positif et négatif, constitutifs du noyau originel, qu'elles tenteraient alors de fusionner, de re-constituer, au travers leurs incarnations multiples, en rétablissant l'équilibre perdu, et en trouvant la voie d'une réunification finale.

Cette théorie adapte de façon quelque peu simpliste et  "New age", un certain nombre de traditions et de philosophies orientales ou occidentales, qui mettent l'accent sur les liens invisibles échappant, par nature, aux hommes et qui pourtant expliquent un grand nombre de leurs attirances et rapports.

Parmi ces mythes ou philosophies, on compte bien sur le banquet de Platon et sa théorie des âmes sœurs, ces êtres coupés en deux, dès l'origine, et en attente de leur réunification finale. La théosophie et notamment Edgar Cayce, reprendra ce concept d'Androgynie et de séparation par pôles opposés jusqu'à la fusion. Les grandes traditions orientales, quant à elles, ont depuis longtemps décrit ces liens invisibles, et notamment ceux tissés de fils rouges, qui relient à jamais certaines âmes, malgré le temps et la distance.

Cependant, les arguments repris et prolixes, auxquels nous faisons référence, sont beaucoup plus simplistes et me semblent induire plus de confusions et de préjugés que de réelles réponses à ce sujet.

***

A y regarder de plus près, les témoignages sont toujours très similaires en effet - et je leur accorde une grande crédibilité - mais on trouve singulièrement beaucoup plus de témoignages de flammes dites "Chaser", c'est à dire celles qui croient le plus à cette relation, la flamme dite "Runner" endossant le rôle de profane ignorant ; ignorant même parfois le rôle de flamme jumelle qu'on lui fait endosser le plus souvent, et malgré elle.

Ceci n'est ni étonnant ni nouveau. Tomber amoureux rend vulnérable. Et c'est bien sur le propre du séducteur de chercher à séduire sa partenaire et de la faire "succomber". Il est donc en position active, quoique parfois les rôles soient partagés. La position "d'action de séduction" peut aussi très vite faire place à l'attente douloureuse, et la non réciprocité des sentiments, mènera à des rapports souvent conflictuels, qu'on n'ait ou pas vécu au préalable, un amour réciproque.

Certains croient, un peu trop rapidement, avoir rencontré leur double, au premier regard, sans s'assurer si ce sentiment est réellement partagé ou s'il n'est pas le comblement d'un manque personnel.

Induire une certitude unilatérale à propos de cette théorie et en conclure que l'indifférence de l'autre à notre Amour prouve le caractère réel du phénomène est évidemment, et en toutes hypothèses, exagéré. S'il est question d'intensité de l'émotion engendrée, il faudra tout de même vérifier dans la durée, la réalité de cette complémentarité ; faute de quoi, beaucoup seraient tentés de justifier sur ces bases, tout et n'importe quoi.  Si certes l'avantage est donné au "chaser" d'adopter une posture rassurée et rassurante de "patience" positive dans les premiers mois, l'Ego peut vite reprendre le dessus et dégénérer en traumatisme, dès lors ou la prétendue "runner" s'éloignerait définitivement.

J'ajoute aussi, que cette théorie pose le dogme d'un couple d'âmes complémentaires et exclusives. De sorte que trouver son âme jumelle, deviendrait donc une quête absolue, une véritable obsession pour ceux qui y croient, par laquelle tout échec aurait des conséquences désastreuses sur l'équilibre psychologique de chacun, en cas de séparation définitive. "C'est cette âme, cette personne, et personne d'autre! Je le sais, je le sens, j'en suis sûr, la preuve : elle me fuie! si je la perds je suis foutu!".

La vérité, c'est que les âmes sont autonomes dans l'absolu, elles n'ont pas à chercher chaussure à leur pied et les considérations de mariage, de fidélité ou de propriété sont Mentales ne concernent que le monde temporel et social. L'Amour n'a pas de priorité ou d'exclusivité, sauf par l'apprentissage imparfait que les hommes en font ici-bas.

Le "chaser", dont l'éveil aurait atteint un niveau de conscience supérieur à sa jumelle, (une forme d'élitisme et un fort sentiment de supériorité spirituelle, est toujours mis en avant dans cette théorie, ce qui incite à une certaine méfiance) ressentirait alors le besoin de lâcher prise et de travailler sa patience "intemporelle" face à sa "runner" qui la fuie et qui serait, quant à elle, destinée à travailler sur son mode de vie confortable et ses peurs du sacré. La première tenterait d'éveiller l'autre qui la fuie, et ce jusqu'au parfait rééquilibrage personnel, total et réciproque, des pôles et à la fusion finale du couple exclusif divin.

Le "chaser" se rassure même de l'indifférence et de l'absence, jusqu'aux refus réitérés de rencontrer son "runner", car l'Amour est si immense que ce dernier se rendrait compte inévitablement un jour, de l'évidente nécessité de LA Fusion finale. Ça vaut donc le coup d'attendre, non? C'est ainsi que certains sites promettent, à la manière des vendeurs d'Apocalypse ou de paradis éternels, la réunion de toutes les flammes jumelles sur terre à une date fixe, et en fonction de thèmes astraux alambiqués. Car bien sûr ce rendez-vous serait écrit et déterminé par avance par les âmes, bien avant leurs incarnations, ce qui est déjà très paradoxal avec le libre arbitre, laissé à chacune, de changer ou pas.

 

 

Cette théorie est séduisante, n'est ce pas? mais elle n'est qu' en partie vraie : l'âme "chaser" se rassure sur les motivations réelles de celui ou de celle qui refuse son amour. Généralement passionnée et meurtrie par les silences continus de sa dite "âme jumelle", l'âme "chaser" légitime ainsi la distance mise par son "runner", et l'impossible réunion ne constitue plus une souffrance à l'aune de Soi. Le "runner" doit, lui aussi, se remettre en question par degrés,  travailler quant à lui  son lâcher prise d'avec le sel de cette Matrice, à laquelle il est si attaché.

Mais la faiblesse épouvantable, à laquelle se trouve confrontée l'âme dite "chaser" - mal préparée, dont le niveau de conscience ne serait pas prêt à percevoir réellement l'invisible, même si elle y est plus sensible que sa jumelle fuyante, et plus particulièrement, qui ne souhaiterait pas travailler sur elle-même - peut faire aussi d'elle la proie d'un certain nombre d'abus de faiblesse de la part de certains profiteurs qui l'entraineraient sur ce terrain spirituel et dogmatique. Toute personne incapable de supporter une séparation ou une absence, pour les plus fragiles 'dentre elles, subissent des séquelles psychologiques irréversibles, et en viennent parfois au suicide, surtout si elles sont mal orientées, ou mal conseillées. Il faut donc replacer ce phénomène dans le contexte global de l’Éveil personnel, au travers l'illusion des formes afin de ne pas renforcer le Moi. L'Amour n'est jamais une question de réussite ou d'Ego.

***

La vérité, c'est que toutes les âmes sont soumises, par nature, à un apprentissage par degrés d'éveil, au travers le Temps et l'Espace, pour éprouver en autonomie parfaite leur propre Essence et contribuer à la Réalisation des autres. L'effet miroir est une loi de la Conscience de Soi.

Dans l'absolu, et comme nous le démontrions dans nos méditations précédentes, ni le Temps ni l'Espace ne Sont vraiment. Ni d'ailleurs les notions de début ou de fin. Tout n'est que transitions et niveaux de Conscience. On peut affirmer que dans l'absolu, il ne peut être question ni de créations ni donc de naissances d'âme, car elles sont sans début ni fin, atemporelles, en Soi.

Les seules limites qui les définissent, sont celles fixées au cours de leurs incarnations successives. Toutes les âmes, par nature et en Soi, sont donc "jumelles", et pas uniquement de façon exclusive et allouée entre celles qui se re-connaissent dans l'instant T. Toute âme est issue et constituée de la même Essence, de la même Source, sans début ni fin.

Enfin, chaque âme est Une et indivisible. Il ne peut être question de découper qui que ce soit, à la naissance, comme beaucoup le prétendent! On ne tranche pas une âme en lames de jambon! Les âmes ne sont pas des particules, elles n'ont aucun dimensionnement phénoménal, autre que celui coordonné par les champs de l'espace-temps Mental, (l'existence), qui la soumettent à une réalité particulière. Hors du Mental, la séparation n' EST pas! Rien de ce qui EST, n'EST séparé, hors du Mental. Le Soi EST In-divisible. Le Mental seul crée la confusion et l'illusion du temps et de l'espace forme l'Ex-périence nécessaire!

Expliquer l'attraction des amoureux par une cause purement mécanique, comme deux aimants d'un même corps, fusse t-il causal - qui s'attireraient et se repousseraient en fonction de la polarité exposée, est fantaisiste et incomplet, si on ne prend pas conscience en parallèle des effets rattachés au Principe de Séparation.

Le Principe de Séparation, auquel je fais référence longuement dans ma dernière méditation, est un principe élémentaire, qui ne résulte pas d'une division en deux parties distinctes d'une seule âme-noyau, comme la théorie de Platon l'affirme, ni a fortiori comme le prétendent certains défenseurs des Flammes jumelles.

Il implique, en revanche, un phénomène d'Amnésie, doublé  d'une Identification à un Moi "Ex-térieur" et "in-térieur" Mental, en d'autres termes, d'une Dimension Temporelle, une Matrice qui isole l'âme, et la projette dans le monde phénoménal. Ce voile (la Maya) couvre ainsi chaque âme en incarnation, en lui faisant oublier son origine divine. Chaque âme subit ainsi  l'épreuve du temps et de l'espace, afin d'éprouver, en Conscience, sa propre Liberté et en se rendant ainsi perméable au Monde In-connu, en affinant sa perception immédiate.

La naissance, ou les naissances, sont ainsi les transitions vers l'incarnation ; la migration d'une âme en quête de Liberté, par l'Im-perfection. La Mort, c'est le passage du monde phénoménal vers un au-delà un peu plus subtil, à proportion d'une séquence Matricielle adaptée.

Le principe de séparation est donc fondamental, si on veut comprendre les causes de l'attraction entre les âmes, et notamment ce phénomène des âmes dites jumelles ;  il permet de donner du sens à toute créature divine qui n'en n'aurait pas eue, si elle avait été créée parfaite et immergée dans le Tout Parfait ; Il élargit à l'infini notre Perception du Monde. Le Monde est bien plus infini que nos sens et notre Mental nous le laissaient accroire, et il rejaillit en Conscience, pour ainsi dire, sans début et sans fin. Le Principe de Séparation est donc éminemment accessoire. L'Essen-Ciel le dissipe, comme la Lumière saisit l'Ombre. Mais l'accessoire est notre terre et il convient de s'y ancrer, en Conscience, pour ne plus s'y perdre absurdement.

***

 

 

Le niveau de Conscience de chaque être en incarnation, est donc différent ou similaire en fonction du Karma de chaque entité, de sa faculté d'éveil à sa propre Nature divine, par degrés de Conscience, par strates successives d'éveils à Soi. La Loi dite d'attraction, qui suppose en effet des interactions d'énergies entre elles, permet l'affinement de nos perceptions, cette transition du Moi fermé au Soi ouvert.

Il existe aussi un principe de Connexion, en proportion des similitudes communes d'ouvertures de Conscience de chaque âme, et d'une libération graduée des surcouches mentales induites, que constituent les masques et préjugés, accumulés en cette vie ou en d'autres.

Les connexions ne sont rien d'autre, que des percées dans l'Essentiel de Soi et partant, des connexions entre créatures, vibrant aux mêmes niveaux de conscience, ce que j'appelle le principe de re-connaissance ou de Solidarité, de l'Essen-Ciel.

C'est peu de dire, que beaucoup d'entre nous s'arrêtent à la surface des choses et de leur seul Moi, et ne perçoivent que l'accessoire en Conscience immédiate. Quoiqu'il en soit, les êtres s'attirent en proportion de leurs qualité plus ou moins grossières. Les nazis adoraient se côtoyer n'est ce pas? N'étaient ils pas ainsi liés matériellement ou mentalement comme des âmes-sœurs,? non qu'ils soient exclusivement liés par des critères originels communs, mais ils s'entendaient admirablement, comme larrons en foire, dans leurs buts et pensées destructrices, plongées dans une immédiateté de conscience, à court rayon d'action mais lourd de conséquences sur l'état global de l'éveil du Monde. Cette histoire mondiale suit aussi une forme d'éveil collectif, de maturation par la souffrance, par l'action et la réaction que Jung a nettement mis en avant. L'individu conduit son éveil, et la somme des individus, celui du Monde phénoménal auquel il participe. On appelle cela, l'Egrégore d'un groupe. Ce n'est pas une entité à part, mais le rayonnement, l'émanation de sa qualité plus ou moins subtile, et ses plus ou moins bonnes intentions cristallisées. Il  est soit épais, lourd et attiré par le bas, soit subtil éveillant et convergent vers le haut. En quelque sorte, il ne serait pas stupide de considérer aussi le corps, comme la cristallisation de l'âme sur le Plan. le dimensionnement et le niveau de vibration des nos particules et ondes, fixent notre perception du Monde et l'organisent de telle sorte que nous nous y confondions. Ne vous étonnez pas si, par delà les formes du Monde, vous soyez infini et que toutes les âmes soient en interaction plus ou moins actives. L'important n'est pas de chercher à combler le manque physique de telle ou telle personne, mais de fusionner à LA Source, de laquelle nous nous sommes tous tenus éloignés.

"Tomber amoureux", en fonction de critères extérieurs ou chimiques, ne garantit pas l'expérience de l'Amour divin, l'expérience du Soi ; on ne fait qu'en effleurer l'idée le plus souvent. On apprend davantage à aimer, qu'on aime vraiment. Tomber amoureux, n'est pas nécessairement un rapport de conscience, de re-connaissance ou d'éveil. Mais tombez amoureux, il en restera toujours quelque chose, car l'imperfection est le berceau et la tombe de notre existence infinie.

***

De toute évidence, aucune de nos rencontres n'est anodine. Elles nous entrainent tous et toutes, à progresser sur le sentier de l'éveil. Aimer mal, ou trop, peu importe car c'est déjà pousser la porte vers Soi. Un Nazi amoureux, vaut mieux qu'un Nazi qui ne l'est pas, car l'Amour pousse toujours à un retour vers Soi. Je ne dis pas "vers Moi" mais vers Soi. Notez qu'on aime souvent égoïstement, bien sûr. Le Moi est très présent dans un rapport amoureux. Mais alors, les frictions et les remises en question dans le couple, contribuent aussi à comprendre en partie, ce qu'est la véritable Nature de l'Amour, qui se cache derrière le masque de la Personne qui se cherche. Bien sûr, là encore, cette perception varie d'un individu sur l'autre. Et c'est toute la richesse de la Vie que ces croisement de destinées qui s'éprouvent et s'enrichissent. Tout est rendez-vous, et les séparations mêmes, conduisent aussi vers Soi. Au niveau de notre incarnation présente, mais aussi au niveau Karmique, nous ne sommes que sur le chemin de Soi, dans notre rapport à l'autre. La fusion avec Soi est donc le but de notre pèlerinage. Nous suivons cette étoile.

Deux âmes peuvent, se re-connaitre, sur ce sentier, si leur éveil karmique est similaire. Elles communient ainsi à la même Source. Elles sont donc en mesure d'en partager la même Joie.  Sont elles liées pour autant par un fil invisible depuis toujours? Oui et non.

Oui : dans la mesure où les âmes SONT, en Essence et depuis Toujours, par delà l'espace et le temps, et qu'aucune distance ne les séparent jamais.

Non :  car les familiarités entre les âmes diffèrent en fonction de leurs "passés" karmiques. Certaines ont déjà vécu ensemble ou dans des relations qui ont pu être conflictuelles, se retrouver en cette vie et même l'avoir décidé de concert, avant leur dernière migration. Si les fonctions d'éveil sont suffisantes, alors ces âmes ressentiront une attraction plus ou moins en Conscience, et dans tous les cas, chargée d'émotions très caractéristiques. C'est le fameux coup de foudre, auquel la raison ne peut opposer aucune explication mentale, et ce coup de foudre ne dépend pas de la qualité spirituelle mais d'une reconnaissance inconsciente sur le Plan. La capacité d'écoute de chacune des deux âmes, permettra de re-connaitre aussi l'ensemble des synchronicités qui concorderont à les rassurer, sur la légitimité du chemin qu'elles empruntent ensemble. J'appelle cela, l'Evidence. Il y a Evidence...ou pas. Il ne s'agit d'enfoncer aucune porte fermée, mais de tenter de sentir intimement et par l'Intuition (non duelle) la Force Originelle de ce lien.

Le but de ces rapprochements, n'est plus uniquement biologique, sexuel, social ou psychologique, ni un but Egotique qui viserait à combler des désirs ou un manque affectif ou quoique ce soit d'autre. Les âmes en quête, dont les destins se croisent et se décroisent, ont un but précis : elles s'éprouvent en effet, mutuellement. Leurs côté yin et yang (Masculin /féminin) s'équilibrent réciproquement l'une par l'autre. Chacune, par un effet miroir, va prendre conscience - de façon graduelle, et chacune à son rythme - du caractère Sacré de leur Soi et de l'illusion du Moi impermanent. Chaque âme est invitée à entendre l'appel de Soi, dans son propre Coeur. Et c'est souvent le Coeur de l'autre qui sert de réceptacle. Au travers lui on s'aligne sur Soi-même.

Mais répétons le bien:  cette fusion n'est pas une fusion temporelle et amoureuse, et moins encore sensuelle, mais un éveil mutuel, grâce au rapport à l'autre - chacun participant à relever l'autre, et de façon complémentaire.  Il est faux de croire que ces âmes formeront un couple exclusif à leur fusion, car cette notion de couple et de propriété, n'est purement que terrestre et relative. Mesdames messieurs, le partenaire de votre Vie, est un chemin mais n'est qu'un chemin parmi d'autres. Il est possible que vous le rencontriez et que vous viviez ensemble une belle histoire d'amour. Mais ce n'est en aucun cas garanti. Les âmes sont libres d'avancer, ou de ne pas avancer sur le chemin proposé. Et ce d'autant plus que leur Mental peut faire obstacle à tout lucidité opportune.

J'insiste aussi sur un point : les contes de prince et de princesse, ont toujours un but fabuleux, qui éveille à la Magie. Et le rêve est ce qu'il y a a sans doute de plus sacré, car il nous raccroche à notre innocence perdue. Néanmoins, commercialiser le dogme selon lequel depuis notre naissance nous sommes voués à la rencontre de "Notre" âme jumelle exclusive et unique, est une aberration théorique. D'une part, je l'ai déjà dit, parce que le nombre infini d'âme absolument jumelles par nature, ne supporte pas l'idée de possession et d'exclusivité ; et d'autre part aussi parce que la notion de "couple exclusif" est une notion mentale et sociale, inadaptée au contexte divin. L'Amour EST Illimité. Il EST, il n'appartient à personne et il se partage sans fin. Il n'est plus, il na d'ailleurs jamais été en Soi,  une question d'Ego.

***


On ne parle ici, bien entendu pas, de l'amour sensuel. En tous cas pas en tant qu'obsession unique et exclusive et mentale. Mais de la Source, celle à laquelle nous fusionnons à l'état de Boddhivista, au seuil final (s'il en est) de notre Eveil! Ce retour au Foyer Originel, qui éclipse toutes les illusions et toute dualité réductrice. Par ailleurs sachez que l'âme jumelle que vous poursuivez de tous vos sens, a pu être et maintes fois, l'un de vos parents ou enfants, voire même votre ennemi au cours des vies passées. L'attachement démesuré à sa forme et à son Sexe, sont illusoires. Cependant  le désir physique de fusion, de rapprochement, de toucher sera irrépressible et se répercutera naturellement et d'évidence en cristallisation physique d'âme à corps et de corps à âme,  par delà bien et mal.

Sur ce sentier karmique, nous choisirons donc de nous confronter et de grandir dans le rapport à d'autres âmes que nous re-connaitrons. Certaines, nous sembleront plus familières que d'autres. Nous rencontrerons des êtres exceptionnels, nous serons aussi déçus par certains, lâchés par d'autres, au gré de nos réactions mentales ou de nos lâchers prises lucides. Tout ceci constituera notre chemin d'éveil et de travail d'où émergera le Soi, chaque âme révélée en Conscience à elle-même.

Chaque âme en rapports sur ce chemin, comprendra le sens de l'Essen-Ciel, l'une par l'autre. L'Ex-périence de rapports chaser/runner,  nous incite ainsi une remise en cause profonde de nos modes de vies respectifs. Mais ce n'est ni une fin en Soi, ni une conquête au bout de laquelle on doit vivre ensemble, et jouir indéfiniment dans un monde idéal: celui du couple reconstitué et inséparable! Non!  Ceci n'est pas la réalité.

Il n' y a d'ailleurs aucune évidence certaine de vie commune en cette incarnation. Et le rapport même fusionné, entre Chaser/runner n'est, lui-même, très certainement que le début de nouveaux rapports entre ces âmes, qui confronteront le couple réuni, à la vie réelle et à l'épreuve des faits et des doutes que le Mental continuera de produire ici-bas. Rien, n'est jamais gagné en cette Vie. Ce pourquoi, les théories de réunifications miraculeuses, en plus qu'elles ne sont ni prouvées, ni avérées (peu de témoignage d'âmes réunifiés) ne doivent pas nous continuer à nous bercer d'illusion.

En revanche, l'espérance est infinie de se savoir illimité en Amour et originellement sans début ni fin. Car alors, on prend clairement conscience de la relativité de la distance et du temps, dans le rapport entre nous et les êtres chers. Et cela est la richesse de SOI, qui supplante toute possession, et tout manque douloureux.

N'oublions jamais que l'Amour ne se crée pas, il jaillit grâce à la perméabilité dont nous avons su faire preuve. L'Amour ne nait pas non plus du rapport entre deux êtres, comme une chimie ou une mécanique bien huilée des sens, mais il est re-ssenti par chacun d'eux grâce à l'ouverture mutuelle sur sa propre âme, sa propre reconnaissance de la nature divine des choses. L'attraction entre deux êtres n'est jamais exclusivement physique. Elle implique toujours une intrication d'âmes. Les sens forment une barrière à la conscience de nos perceptions plus subtiles. Mais nous percevons inconsciemment les vibrations de l'autre, indépendamment de toute distance physique. De sorte qu'il est dangereux de baser des rapports sur une sexualité libre, sans au préalable s'être protégé spirituellement de certaines âmes qui ont accumulé des charges toxiques particulièrement dangereuses pour notre propre équilibre énergétique. On se chargera soi-même de résidus mentaux qu'on portera très longtemps en So,i si l'on ne sait pas "s'en nettoyer". Mais ce qui est vrai du sexe, est vrai en réalité pour tous les rapports de transparence où nous devenons la proie, malgré nous, des dominants.

***

Il y a de la magie à percevoir, même inconsciemment cette entente chaleureuse entre âmes aux  fréquences plus ou moins similaires vibrant à l'Unisson. Car elles habitent le Coeur du Sacré, ensemble et s'y rencontrent. Tant qu'on n'est pas Soi-même entré dans ce Temple, et qu'on a pas épuré nos dépendances Mentales, on ne peut comprendre ni ressentir pleinement l'intensité de cette Joie. Il faut vendanger  les fruits murs de notre Ex-périence, pour rentrer en liberté dans la Maison de l'Amour et y partager son pain et son vin avec ceux qui ont faim et soif de Sacré.

Je crois, qu'une fois que nous avons purifié nos vibrations, nous atteignons un niveau de Conscience telle, que nous ne subissons plus, aussi fortement, les attachements profanes de l' incarnation. Nous passons alors, par delà les relations amoureuse relatives et notre niveau d'exigence devient positivement sélectif. Nous communions à la Source. Ce qui est merveilleux, car Tout y est re-connu et apprécié dans sa forme Originelle, par delà la dualité et l'apparence immédiate.  Nous goûtons d'évidence aux rayons invisibles et paisibles dont nous ressentons, par l'émotion, la cristallisation en Pleine Conscience; Tout passe par les Sens sur le rayon et les plaisirs sensuels deviennent illimités et non corrompant ; Exit  jalousie et possessivité, en Pleine Conscience de notre Liberté Originelle. La Foi et le désir sont les deux moteurs sacrés de l'Amour. Ils marchent ensemble, à la pleine conscience de Soi, et résonnent dans le Cœur ouvert de toute âme qui se dévoile.

 

 

 

L'amour recompose l'antique nature, s'efforce de fondre deux êtres en un seul, et de guérir la nature humaine.

Platon, Le Banquet.

Au "hasard" d'une rencontre avec un texte ou une personne qui vous révèlent que le hasard n'existe pas. C'est l'intérêt de tout rapport magique au Monde: re-connaitre la permanence de la Lumière au travers nos pérégrinations et nos expériences. Belle rencontre à vous avec cet auteur et ce texte en pdf.