Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
Des mots...

Des mots...

Des mots...

L'Essen-Ciel n'est pas qu'un mot. C'est une indéfinissable impression du voyage d'où l'on vient et où l'on va.

C'est le temps suspendu au Coeur du Monde.

C'est tout ce qui se cache derrière l'Univers qui frappe à la porte de notre Coeur.

Car nous Sommes

Commun-ION

Petits Photon

Reconn-Essence de LA Source réconfortante

Intrications Sublimes...

Il faut d'abord beaucoup de vide en soi pour être comblé d'Amour.

Les mots sont des témoins du VIVRE, pour le VIVRE et par le VIVRE. Ils ne sont pas son substitut.

L'AMOUR a besoin des mots mais les mots ont besoin d'AMOUR.

Pour écrire et rendre les mots vivants il faut autant de souffle que de terre. Sinon ils ne sont que des mots en apesanteur.

Dans le Silence il y a forcément un rendez-vous avec nous-même.

Quand tout est Chaos sur Terre levons les yeux vers l'immensité imperturbable du Ciel qui nous renvoie à nous même.

L'âme murmure l'Amour en continu...

Nos mots en témoignent parfois.

Les intuitions nous appellent...Elles sont des phares qui nous guident du plus profond de nos ténèbres

Ce sont des mots

Qui chassent le faux

Comme les héros

Des mythes ancestraux,

Qui se relaient

Dans les Cœurs vrais.

L’Âme ne sait pas vivre sans le Sublime. Ne confisquons pas, même temporairement, ce que la nature Con-Sacre.

Les mots tentent de nous raccrocher aux étoiles perdues.

Ils nous raccompagnent à notre chevet.

Dans cette étoile, nous disent-ils, il y a l'immensité de l'Univers.

Tu es une Étoile perdue au Centre de l'univers qui t'appelle.

Nous transcendons notre humaine condition dans le feu du Soleil. Nous Sommes Solaires même enracinés dans la plus dure des glaises.

L'Essentiel ne s'attend pas au bout du Chemin. Il est l'Instant qui nous accompagne même quand nous nous perdons dans l'improbable ailleurs.

L'évidence est un guide qui utilise des mots doux qu'il nous chuchote.

Discrètement.

Car l'Amour ne fait jamais de bruit. Il ne sait que murmurer par delà les murs, il construit des ponts entre le fini et l'infini.

Les anges pleurent toujours en secret. Vous ne verrez jamais que leurs sourires.

L’Univers se met sur son 31. Il s'habille en étoffes de Lumière.

C'est l'âme en mouvement qui anime les corps et les fait frissonner

C'est l'âme en mouvement qui anime les mots et les fait murmurer.

Sur le rayon du Monde

Je me suis égaré

Perdu sur sa circonférence

J'ai fui l'horrible cri

De ses défenestrés

Donnant au Centre ma préférence

Un corps est toujours la partie tangible de l’Âme du Monde en mouvement.

Rien du visible n'est détaché de la grande divinité qui le fonde.

Ici et maintenant nulle détresse n'habite le méditant.

Il y a juste l'instant, au centre du Cercle, qui nous protège des agressions du temps.

Il y a ceux qui gravitent toujours autour d'eux-mêmes sans trouver l'équilibre et ceux qui s'assoient entre les contraires, en souriant.

Chaque âme en quête marche comme un funambule sur un fils suspendu entre CIEL et TERRE.

Et les mots le rassurent ou le désespèrent.

Les mots sont des bras et des bouches intimes qui rassemblent en un seul Cœur ce que le monde a séparé.

L'aventure terrestre ne serait pas sublime sans cette messagerie céleste qui nous rappelle, dans tous nos moments sombres, le sens de la Lumière.

Nous sommes égaux sur Terre et à égale distance du Ciel. Le chemin du Coeur est disponible et ouvert a tous, d'abord par les mots.

Les mots d'amour, forgent notre métal et le rendent plus souple en le chauffant afin qu'il se déforme et accepte les contraintes que toute relation à l'autre impose.

On a des mots, grossiers ou tendres. On se trompe à aimer puis à ne plus aimer...On dit tout et son contraire. On passe de plaisirs incroyables aux maux les plus terribles.

Personne sur Terre n'a le monopole de l'Amour. Nos intuitions nous en font sentir quelques effluves originelles qui nous guident vers lui. Notre apprentissage vers le sublime passe toujours par les amours imparfaites. C'est cela aussi la richesse. Se tromper, tomber se relever.

L'Amour est Liberté sinon il n'est qu'un subterfuge de l'Ego.

Ne cherchez pas à posséder ni les biens ni les personnes.Le bonheur ne tient pas à l' attachement extérieur mais à la spontanéité de l’Être.

Ne cherchez pas à posséder les mots. Ils n'ont pas de maître.

Ils sont aussi sauvage que l'Univers et se dérobent sous l'exigence trop esthète de notre plume orgueilleuse.

Ne souyez pas des menteurs de mots, comme tant d'auteurs dont les mots ne résonnent pas. Ces mots d'esprit trop souvent surfaits sous la plume des auteurs en quête de re-connaissance.

Les mots libèrent. Ils n'asservissent que le Mental qui les malmène.

Les Mots sont les compagnons de l'Amour. Mais parfois ils sont volés.

Alors il faut un Cœur pour mesurer le Monde et le rendre à sa Source nourricière.

Aucun mot ne reste orphelin. Il y a toujours une oreille qui l'attend.

Il n'y a qu'une œuvre qui soit nécessaire: nous même! Car elle passe par Soi, au travers le Tout, pour comprendre et aimer l'autre.

Les mots nous redressent...A la mesure de l'encre et de la plume.

A la mesure aussi de notre Cœur qui écoute.

La Source multiplie ce que le Mental divise. Les mots ne se liguent pas contre nous. Ils nous rassemblent.

En remontant la Source nous remontons vers ce qui nous rend unique et pourtant si fraternellement partagé.

Le Verbe réunit toujours ceux qui l'écoutent.

Dans ce monde instable au bord de l'implosion certains tentent d'Aimer en Silence en maintenant la base fragile de l'Humanité qui chancelle. Ils ont compris qu'il ne faut plus hurler avec les loups.

Il faut des mots d'Amours.

Des mots qui délivrent et tentent de rééquilibrer les énergies chancelantes.

Aucune image n'est plus belle que celle qui nous renvoie à notre propre magie.

Aucune magie n'est plus forte que celle qui nous renvoie à notre propre image.

Ce qui est dit n'est plus à dire, car bientôt le Silence derrière les mots s'impose.

Les rayons indélébiles de l'infini que les humbles mots transportent laissent place au Silence premier, le seul recoin vrai de notre âme, sa plus pleine impression.

J'ai crié mes mots pour épeler l'invisible; j'ai révélé ses recoins les plus intimes,;dirigé les yeux de votre Cœur: mais il faut aussi savoir se taire.

Se ressourcer : plus qu'une image une nécessité que notre nature appelle.

Aucune mélodie n'est plus belle que celle à l'origine de toutes.

Les mots ne crient pas.

Certains parlent beaucoup trop avec leur seule bouche.

Les mots sont des musiques silencieuses qui câlinent le cœur des malheureux sans rien attendre, sinon l'Amour qui ne s'attend pas.

Le monde est fait pour être apprivoisé de l'intérieur... de Silence pour apaiser les bruits environnants.

Les mots nous métamorphosent en nous guidant vers l'Ultime transcendance.

L'Amour ne possède rien d'autre que ce qu'il a à donner... l'Essen-Ciel, n'a plus de mots quand tous les mots ont été prononcés.

Le Verbe est une plénitude, en soi, qui reste bouche bée devant la Beauté.

Quand nous acceptons nos métamorphoses intérieures,nous cessons d'être aveugles à l'immensité qui s'ouvre à nous.

J.Monnet

Parle si tu as des mots plus forts que le silence.

EURIPIDE