Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
ANDROMEDE...De l'attachement nécessaire à la Liberté joyeuse.

ANDROMEDE...De l'attachement nécessaire à la Liberté joyeuse.

Gustave Doré, Andromède (1869)

Gustave Doré, Andromède (1869)

Le thème de l'attachement est un thème majeur.

 

L'Homme naît d'un peu de terre,d'un souffle Cosmique et d'une Conscience exercée.

 

L’attachement est un processus normal, un apprentissage de la Vie, ce qui ne signifie pas que l'attachement soit l'état de l’Être parfait.

 

L'attachement est l'état de l'impermanence, car la permanence des choses est le détachement d'avec elles.

 

L'attachement est toujours mortel.

 

Mais...

 

Ne crains pas le voile de la Maya

Aucun sage n'y échappe

Les deux pieds sur Terre, en bas

Le regard qui Garde le Cap.

 

la maturité de l'âme en quête passe donc par sa libération consentie et ...si possible, d'évidences en évidences, par la levée progressive de nos préjugés et du voile de l'illusion.

 

Savoir se détacher sans souffrance ne signifie pas abandonner mais (se) rendre autonome..

 

En se détachant, de ce(ux) qu'on aime, on noue paradoxalement une proximité bien plus belle avec notre prochain, on rentre dans l' intimité des êtres, qui ne sont plus des objets chéris par notre Mental.

 

Voilà le dessein du Monde, être un Roc, auquel l’Être s'attache mentalement n lui laissant à portée, tous les outils utiles pour découvrir le Trésor qu'est l'Origine et la Fin. Cette Source incréée, ce lac Paisible de toute éternité que le temps et l'espace font oublier opportunément.

 

Il fallait nécessairement oublier la Beauté pour pouvoir l'inventer.

 

Si nous avions tous conscience de l'après ou de l'avant. La Vie serait inutile n'est ce pas?

 

Le LETHE permet aux hommes d'évoluer sur cette terre et de s'inventer le monde.

 

Nous isoler fait partie du Plan et le Mental n'est ni bien ni Mal. C'est un outil sur le chemin.

 

La dépendance et l'aliénation sont une arme de notre Mental. Elle ne nous tue pas mais nous rendent plus fort.

 

INVENTER

 

Quel joli mot !

 

On invente ... un trésor.

 

Un trésor n'est pas rare... ce qui est rare voyez vous, ce sont ceux qui savent et veulent le chercher.

 

Inventer c'est découvrir, c'est laisser passer la Lumière et se laisser traverser par Elle. C'est irradier le Monde de Joie.

 

C'est ainsi que le grand architecte a conçu les plans du monde : et sur cette pierre nous construisons notre Royaume.

 

Quel intérêt y aurait il à créer des Êtres parfaits qui ne se savent pas libres. Parfaits, nous serions , par nature divine, assujetti à LUI.

 

Ce monde me fatigue mais c'est celui ou je suis né et quoi de plus beau que la vie malgré lui.

 

L' imperfection, avec tous les attachements au monde dans lequel il nous a fait tomber, nous donne le chemin de la liberté consentie, conquise, appréciée. Il nous rend témoin de la Lumière que nous re-découvrons, il nous rend sensible à la Beauté par le prisme de l'impermanence du Monde.

 

L'attachement symbolise cette agitation, utile mais qui erre sans but précis, sans cause, désabusé., décomposé, dés-Unis.

 

L'attachement éloigne ;

 

Le détachement rapproche.

 

Quel paradoxe n'est ce pas ?

 

Cet abandon de la Lumière originelle et finale ;

cette lente décomposition de l'espoir ;

le Mal qui côtoie le Bien en s'imposant sur lui ;

la souffrance qui dissipe la Beauté des origines ;

le Temps qui s'écoule et qui rend palpable la douleur de l'Horloge ;

la Mort qui soudain rappelle à elle les Êtres qu'on aimes ;

les chagrins d'Amour ;

les jalousies ;

les guerres et passions assassines ;

Le diagnostic d'une maladie sans remède : la VIE...

 

La Liberté n'est pas la résistance au Pouvoir. C'est l'indifférence au Pouvoir.

C'est le Pouvoir qui rend aveugle...le Mental plonge le Monde dans les ténèbres pour assoir sa domination temporelle.

 

La proximité est le seul mode social Humain. Les grosses structures sont des constructions mentales qui visent la subordination des masses et y parviennent.

 

Difficile d'abandonner le Pouvoir.

 

Difficile d'accepter l'autonomie des êtres.

 

Difficile pour une mère de ne pas s'attacher à ses enfants.

 

Difficile pour l'épouse trompée de pardonner à l'époux infidèle et inversement.

 

L'attachement est la forme de l'impermanence.

 

C'est un écran total à l'Amour qui est détachement, par nature.

 

Qui n'a jamais pèché ...

 

Il faut une bonne dose d'absurde pour espérer comprendre le Monde. Malheureux celui qui ne veut s'en libérer ; mais malheureux aussi celui qui le fuie trop vite car il inverse simplement les pôles, à l'horizontale et fait du Feng shui Mental, comme je le dis souvent.

 

Il ne fait qu'inverser les extrêmes en croyant révolutionner le Monde.

 

ANDROMEDE cette femme sublime, même attachée à un rocher, est livrée aux monstres de la Vie, attachée à cette pierre qui l’enchaîne et l'isole. Elle est victime de l'orgueil de CASSIOPEE, sa mère, qui l'expose.

 

Nous sommes, à la surface de notre rocher, une ANDROMEDE qui s'agite.

 

Nous dépendons de ce rocher et nous jouissons de notre attachement jusque dans la souffrance.

 

Nous sommes tous les enfants de l'Orgueil, car nous sommes tous sur ce rocher austère que chacun subit à sa façon et comme il peut.

Nous nous attachons tous les uns aux autres, enchaînés pour le meilleur et pour le pire, en proportion de nos capacités à comprendre les rouages de ces maillons.

 

On croise des milliers de visages; vies parallèles et autonomes qui s' ignorent. Et puis soudain on capte un regard d'où naît une relation.

 

Voilà le partage...voilà le miroir.

 

L'altérité ne divise pas elle transforme la masse informe. L'Homme naît d'un peu de terre,d'un souffle Cosmique et d'une Conscience exercée.
 

Comme Sisyphe, qui un jour cessera sans doute de rouler sa pierre, ANDROMEDE en sera libérée un jour.

La bravoure de l'esprit, la persévérance et la vigilance nous incitent à comprendre le cycle du jour et de la nuit.

 

Voilà bien le travail et sa récompense Ici et maintenant.

 

Nous ne sommes que des âmes qui apprennons à marcher sous le regard inquiet et parfois amusé de nos aînées discrètes.

 

La forme du Monde ,face sensible et visible de l'âme, est un générateur de conscience individuelle,un concentrateur d'énergie cosmique, une illusion utile.

 

Le travail des âmes en quête est assidu et est un lâcher prise de l'ordinaire. Il ne s'agit plus ici de fuir un point pour se réfugier sur le pan opposé des idées. Il faut désapprendre TOUT ce qui a été appris.

 

Prendre à contre-pied le connu, c'est forcer le Mental à desserrer ses griffes, à redonner la souplesse perdue à notre âme trop à l'étroit dans sa geôle austère...

 

Nous ne serons bientôt plus la proie du Pouvoir temporel, non que nous l'aurons renversé mais car nous nous ne lui prêteront plus prise.On connaît tous les vents contraires. Chacune de nos tempêtes à fait de nous les Hommes que nous sommes, pas à pas, mal après bien...

 

A ne plus sortir de Soi mais à rentrer en Soi, au Centre d'un cercle ré-unificateur. Voilà le travail : la Con-centration dans l'instant Présent.

 

Ce chemin initiatique n'est pas réservé à une poignée d'élus. Il est la VIE pleinement consciente.

A côtoyer certaines limbes et en ouvrant certaines portes vers les sous couches de l'humanité, on se rend compte que certaines énergies peuvent être totalement inversées.

 

Il y a dans nos corps la trace de larves mentales grossières qui résistent et nous hantent, dans les moindres recoins de nos petites ombres.

 

N'aie pas peur...La peur est l'arme du Mental. La peur t'éloigne.

 

 

Belle ou laides

La juste mesure est l'Harmonie de l’Évidence

la notre.

 

 

L'harmonie? C'était la source naturelle qui parle. Elle chuchote à l'oreille du coeur qui sait l'entendre.

 

 

 

Les rapports humains permettent d'adapter notre niveau de réception, comme on règle un transistor à la recherche d'une musique agréable.

 

 

La Beauté est le point d intersection entre le permanent inexploré et l'expérience ignorante. Cette rencontre donne un sens à la Liberté.L'harmonie n'est pas qu'un mot. C'est surtout un État que la raison tente de définir mais dont la permanence lui est inconcevable.

 

Le temps que notre Coeur s' habitue à la Lumière d'Amour il y a ce grand voile qui nous sert d'abat-jour.

 

Nos doutes et nos capacités à comprendre le monde qui nous entoure, nous détachent de l'absurde et nous permettent de rentrer dans des galeries que nous creusons en nous-même, au gré de la Vie, des rencontres et inévitablement aussi des souffrances éprouvantes.

 

La pleine Conscience nous permet de chasser les nuages en irradiant la vraie Lumière

Le manque au contraire.... est un moyen que le Mental développe pour l'attachement à notre condition mortelle, afin que nous restions dans l'épreuve.

Ce n'est ni bien ni mal

c'est ainsi.

 

Notre rocher nous isole aussi bien qu'il nous protège.

 

Il n'est pas de Paix sans un conflit qui y amène.

 

Ne cherche ni la paix ni le conflit.

 

Cherche en toi même le chemin de l'harmonie retrouvée.

 

Quand on a recouvert notre innocence d'une grande couverture noire et qu'on a fait le deuil de sa partie la plus vivante, alors on survit...
 

Survivre, est un pis aller...Eveillez cette étincelle qui dort depuis trop longtemps en vous et filtrez la part méritée de votre Lumière.

 

Le monde est un Cri désespéré, que le coeur console.

 

On n'évite pas ce que la nature impose. On ne peut que l'accepter et désincarcérer son âme prise sous les gravats de notre Mental exacerbé.

 

Nourrir le mental est un enfermement si il nous tient éloigné de notre Recon-Essence. La Source est notre inspiration, notre décors sublime. On cesse immédiatement de se raccrocher au Mental lorsqu'on communie avec l'essen-Ciel.

 

Les choix les plus douloureux sont ceux qu'on ne fait pas. Alors on erre indéfiniment dans le spectre d'un présent impossible.

 

Nos anciens étaient disciplinés mais enfermés; la Liberté permet de déployer nos ailes incarcérées sous des tonnes de terre.Lorsque le Monde laissera émerger les forces du coeur, alors l'Ego exacerbé s' éclipsera comme la nuit cède au jour.

 

Saisis la Source au vol... Seme les graines de Soi au vent, elles chercheront toujours leur terreau fertile.Et c'est un si beau travail d'ésseimer.

 

Vous les chercheurs de Lumières, vous les âmes en quête, VOUS ETES comme des points de repère, les uns pour les autres, dans l'Univers ; Des petits Photons qui interagissent d'évidence, malgré toute la laideur des limbes inférieures.

 

L'Amour est un apprentissage In-Time qui nous permet de nous détacher des hautes cloisons de nos anta(E-go)nismes.

 

L'Amour n'est plus un égoïsme partagé, c'est LA Lumière qu'on porte et qu'on passe au travers la perméabilité relative de nos propres filtres.

 

Je ne parle pas ici du seul amour qui préoccupe les profanes mais de LA vibration du Monde dans lequel chacun puise ce qu'il peut.

L'Amour ne se cherche pas puisqu'il EST...chercher l'Amour c'est se situer devant ou derrière lui. Donc toujours hors de lui.Mettre de la rationalité dans l'Amour revient à s' engouffrer dans les rapports de force que le Mental aime entretenir.Tout sauf de l'amour.

Aucun esprit rationnel ne rentre dans le Temple de l'Amour...L'Amour est ce point de vibration entre l'Etre et l'Univers. Ce rapport est une naissance, ici et maintenant. Le biotope de l'âme libre.L'Amour est une Essence dont on sent parfois le parfum. Il se diffuse et surprend toujours et encore les nez entraînés.

 

On apprend à se réapproprier la permanence mise entre parenthèses par l'affluence du Mental. L'inné refait surface avec la pratique de Soi.

 

Et chaque seconde de notre Vie suffit pour nettoyer ces derniers de la crasse accumulée au cours des siècles.

 

On n'aime jamais assez et jamais est toujours de trop...Aimer, même mal, c'est toujours faire l'apprentissage de l'Amour.
 

Les Amours parfaits ne sont pas de ce Monde.
 

Bientôt nous n’aurons plus besoin que de notre seul phare intérieur et ne subirons plus l'influence du mental.

 

Voilà la Récompense... la Source qui s'exprime en nous et par nous, en toute innocence.

 

Le jeu de l'Amour est toujours innocent.  Plus personne ne s' amuse vraiment à part les jeunes enfants. La Joie est pourtant la vraie nature de l'Etre spontanément vivant.

 

Pas sans MOI

Dompter l'EGO qui brille

Ne plus Compter les Jours

ETRE sans secondes

Sans béquilles

Pleinement AMOUR Joie et SOI...

 

La vie est un beau château de sable. A quoi ça sert? A rien bien sûr. Mais ça rend heureux.

 

Le Mental me souffle parfois que tout le spirituel que j'exacerbe en moi est une exacerbation du troisième œil, une forme d’égoïsme spirituel qui ne serait qu'une autre construction du Mental pour dominer et séduire...J'ai souffert quelques heures et puis c'est passé et j'ai réussi à me ré-axer, grâce au pas de côté et au retour dans le centre.

 

Le Mental peut aussi devenir notre pire ennemi car il cherche à nous faire rentrer dans le rang par tous les moyens y compris ceux qu'on lui croirait contraires. Méfiez vous des gourous et de tous ceux qui charient l'espoir spirituel. Ils s' infiltrent dans les interstices de votre mental pour atteindre le centre fragile et vous l'interdire. Eprouvez tout ce qu'ils vous imposent.

 

Les âmes en quête ont une sensibilité à fleur de peau et cette fleur est un Lotus fragile.

 

La Liberté se consent. Elle  n'est jamais le viol de la conscience.

 

Le Mental est évidemment en position dominante quand nous baissons la garde.

 

Méditez et  raccrochez vous à la mélodie de nos étoiles.

 

Il ne s' agit pas de chercher ce qui est là, par la méditation, mais de communier avec ce point Source et de rayonner en harmonie avec lui.

L'Etat de méditation, amène à la pleine Conscience, ceux dont les yeux du coeurs se sont suffisamment ouverts pour filtrer l'Amour-Lumière.

 

Beauté Force et Sagesse sont inséparables. Les séparer c'est se diviser.

 

Quoiqu'on fasse,quelque chemin qu'on emprunte on retourne toujours à L'Essen-Ciel. La Source dont la Joie témoigne.

 

Aucune moralité, aucune vérité, aucune suprématie ne domine l'Unité.Le dominant est suspect. Seule l'humilité de la vision Une, se partage.Nos divinités savent tout, ce que nos incarnations ignoreront toujours. Seule l'harmonie est une Conscience parfaite.

 

Trop souvent les religions asservissent le Coeur endormi. Eveillé il s' en libère et n'en retient que l'essentiel.

 

Dans la Source, nous SOMMES pleinement, sans manque ni prétention, juste dans l'éternel Ici et Maintenant, hors les barrières de l'espace ni du temps.

 

Aucun bruit ne pourra plus nous dissiper du Silence paisible qui repose là où nous le rencontrons enfin.

 

Nous sommes des témoins ordinaires de l’extra-ordinaire : c'est une chance incroyable que nous partageons avec tous ceux et toutes celles qui vivent, en conscience, cette Connexion magique.

l'Essen-Ciel est cette connexion permanente à la Source. Ce n'est pas parce que nous nous débranchons de lui parfois qu'il a disparu.

 

L'Essen-CIEL EST, par delà bien et Mal, sans cause et sans effet... Sa manifestation est la conscience que nous en avons au gré de nos propres filtres.

 

Ils ont obscurci leurs filtres et s' étonnent de ne plus voir la Lumière.

 

Or ce ne sont pas nos rides qui nous creusent mais nos abîmes personnels. Ils sont plus ravageurs que le temps lui-même.
 

Tu dois être convaincu que chaque fois que tu ne donnes plus de prise au Mental, la Beauté rayonne en Toi ... C'est ainsi que la Source se manifeste et que les anges se re-connaissent au travers le Monde.

 

La Lumière s' expérimente.Elle n'est pas un vain concept que certains illuminés manient.

La Lumière est un symbole vivant, la Source commune.

Nous procédons tous de la Lumière que nous diffusons avec plus ou moins de force et de persévérance.

Combien attendent à l ombre d'eux-mêmes?

 

Je crois qu'on allume pas la lumière mais qu'on la filtre.

 

La Lumière nous précède et nous réalise.

 

Il y a deux façons de se faire remarquer. En se mettant sous les projecteurs. En étant le projecteur.

 

Nous Sommes, et la Source, vécue en pleine conscience, permet de s'ancrer dans cette Beauté. C'est cette dernière qu'ANDROMEDE symbolise, l'esprit plein de bravoure.

 

L'AMOUR est la mesure ultime de la liberté. En aimant nous dansons tous avec l'Univers. Nous réunissons ce qui était séparé, ce qui était attaché. Nous devenons immortels.

 

Les âmes en quête pensent à la mort comme l'une des portes du grand Temple qu'est la Vie. Conscientes de leur éternité.

 

Chacun a rendez-vous avec sa Con-Science sur le chemin de la Vie. Elle se manifeste souvent. N'en ratez pas les délicieux messages. Ensemble, nous nous nourrissons de l'Univers.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici l'amour, et là, l'amour : nulle autre besogne.

Anna de Noailles

L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible.

Paul Klee

Le cœur perçoit ce que l'œil ne voit pas.

Al-Gazal

Sous la couche épaisse de nos actes, notre âme d'enfant demeure inchangée; l'âme échappe au temps.

François Maur

Nous ne sommes pas des êtres humains sur un chemin spirituel, nous sommes des êtres spirituels sur un chemin humain.

F.Vaughan