Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chris le Gardien auteur

Chris le Gardien auteur

Menu
Désir sublime...

Désir sublime...

Désir sublime...

 

Rien de ce qui fait la Vie n’échappe à la Joie primordiale.

Qui sommes nous pour dénier à la beauté, même légère, toute la puissance créatrice du désir naturel qu’elle suscite?

Le désir n'est il pas nécessaire et ne nous permet il pas de sortir de soi, à la rencontre de l'autre?

Le désir n'est ce pas ce bel exil qui mène à l’Amour?

Si tout amant réveille l' enfant qui sommeille en lui, Il n'existe alors plus aucune latitude pour le vice ; tout devient spontanément innocemment permis. Nous revenons aux sources joyeuses d'avant la chute Adamique.

Dans la relation amoureuse, on donne mutuellement la force qui manque à l'autre. C'est çà l'Amour : Un échange d'ondes complémentaires.

Belle complicité, que les sens inspirent: une magie venant d'ailleurs et qui nous pousse à redécouvrir notre mère commune, l'Amour.

J'aime le désir que j'ai pour toi car c'est la récréation joyeuse du corps, dans l'infinie joie de l’âme.

La sexualité ne doit pas n'être que la rencontre de deux épidermes:c'est l'alchimie qui nait de deux Univers intérieurs qui filtrent la source.

La sexualité n'est pas ce simple rapport au corps mais une plongée dans l'univerCiel sublime.

Le Jeu innocent des plaisirs rend l'ordinaire sublime.

Nourrir son égal à grand coup de rayons et donner du plaisir dès qu'on peut et à tout prix, voilà sans doute des règles équitables.

Nous devons n’être que des enfants dans des corps d'adulte et construire des cabanes de plaisirs.

Les enfants sont joyeux quand ils vivent et les tristes sires apeurés, comme des enfants, quand ils meurent.

Ne cesse pas de vivre en souriant.

Réveillons les enfants qui dorment en nous.

L'oeil de Caïn n'est dans aucune tombe.